Là où est ton trésor.

« Marie prit un demi-litre d’un parfum de nard pur très cher, en versa sur les pieds de Jésus et lui essuya les pieds avec ses cheveux; la maison fut remplie de l’odeur du parfum. Un de ses disciples, Judas l’Iscariot, fils de Simon, celui qui allait le trahir, dit:  «Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum 300 pièces d’argent pour les donner aux pauvres?» » Jean 12:3-5

 

Dans ce passage, nous voyons que Marie s’est agenouillée devant Jésus et a versé sur ses pieds un parfum de grande valeur. La valeur de ce parfum s’élevait à un an de salaire.

Je me suis souvent dit que Marie avait acheté ce parfum avec ses économies d’un an. Mais au verset 5, nous pouvons lire: « On aurait pu en tirer au moins trois cents pièces d’argent ». Cela correspondait non pas aux économies mais bien à la totalité d’au moins un an de salaire.

Marie aurait pu verser une partie de son parfum mais elle a décidé d’en offrir la totalité. Elle a fait preuve d’extravagance dans sa façon d’adorer son maître au point d’en mettre mal à l’aise Judas.

Judas a critiqué l’extravagance de son adoration.

1/ Qui est mon maître ?

Nous avons deux personnes qui sont face à la même question : qui est mon maître ?

Matthieu 6v24 : « Nul ne peut servir deux maîtres. Car, où il haïra l’un, et aimera l’autre ; où il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. »

Mamon désigne ici la puissance spirituelle reliée au pouvoir de l’argent. Mon pasteur a dit un jour, « l’argent doit être au service de l’homme et non l’inverse ». On voit dans ce passage que l’argent a été au service de Marie pour qu’elle puisse adorer son maître. Elle s’est attachée à Lui.

En critiquant Marie, Judas nous montre le fond de son coeur et le combat qui s’y déroule. Il voulait garder cet argent pour lui. On voit plus tard que Judas a choisi son maître en vendant Jésus pour de l’argent et il en est mort.
Suite à cela, Jésus se fait arrêter, torturer et finalement clouer sur une croix. Au moment où il meurt, on pourrait croire que Jésus a perdu le combat. Mamon aurait-il gagné ? Après tout, Jésus a été vendu pour 30 sous.

Mais Jésus est revenu à la vie! Il a gagné face à la mort mais également face à Mamon.

Deux exemples. Un choix à faire.
Devant qui est-ce que je veux plier le genou dans ma vie ?

2/ Quel est mon regard ?

Quand une personne exprime ou souhaite exprimer son amour à Jésus de façon folle aux yeux des hommes, quel est le regard que je porte sur cette personne ?

Suis-je là pour la montrer du doigt, la juger, lui prêter des intentions peu louables et inciter d’autres à me suivre dans cette voie ?
Vais-je suivre la voie de Judas qui par ses remarques dénigre Marie ou bien vais-je suivre l’exemple de Jésus qui protège et met une limite à la critique ?

Quelle est mon attitude face aux autres ? Suis-je prêt à protéger, à encourager et honorer ?

Prière :

Jésus, je décide de Te suivre aujourd’hui et de Te servir.

Sois mon maître, mon ami, Toi qui est la vie.

Apprends-moi à T’offir une offrande de valeur comme Marie ou David qui a dit : « je n’offrirai point à l’Eternel un holocauste qui ne me coûte rien » 1 Chroniques 21v24.

Donne-moi de voir les autres avec Tes yeux et de les aimer comme Tu les aimes.